Bébés

Publié le par Jerome

En France, et même dans l'Europe, nous avons plus de retraités que de nouveaux-nés par an.

Comment pourra-t-on payer les retraités si aucun effort n'est effectué pour augmenter la natalité ? Il n'est pas nécessaire que certaines familles aient une dizaine d'enfants pour combler le nombre de femmes qui ne veulent pas en avoir, pour cause d'argent ou de travail. Toutes les femmes devraient connaître le bonheur de création si elles le désirent. La vie est faite pour partager, et non pour rester dans la peur du sexe opposé !


Nous devons inciter les femmes à créer du bonheur. Sans elles, l'avenir ne pourra pas durer. Un bébé se fait généralement ensemble, lorsque l'homme et la femme acceptent leurs différences et qu'ils ont pour but une vie commune.

 

En Chine, la politique de l'enfant unique est une catastrophe.

Combien de filles ont ainsi été tuées parce que le couple préférait avoir un garçon ?

Le résultat se voit aujourd'hui : le nombre d'homme est très supérieur au nombre de femmes, ce qui va encore provoquer des tensions car ces hommes adultes vont devoir rester célibataires ou émigrer. C'est la fuite, car l'homme n'a pas accepté la réalité en face. Mais ce n'est pas si grave car il est temps pour les Chinois de s'ouvrir au monde extérieur.

La solution serait de limiter le nombre à deux enfants par famille, pour régénérer le couple et ceci dans le monde entier.

Il serait utile de limiter à deux accouchements à terme par femme, lorsque le premier accouchement ne crée qu’un seul enfant. C'est une loi mondiale qui a son importance lorsque la population n'est plus en mesure de se nourir correctement. Entre ceux qui meurent de faim et ceux qui créer des OGM pour ensuite mourir de leur nourriture, on voit bien les deux limites.

 

Si vous voulez être sûr d’avoir plus de deux enfants, vous avez toujours la solution artificielle, mais c’est payant, il faudrait donc avoir les moyens. Après deux accouchements à terme, la ou les solution(s) pour ne plus avoir d’enfant seraient à envisager fortement, ou il faudrait payer une taxe importante qui serait douze fois supérieure au coût de l’opération qui limite le nombre d’enfants trop important. Il faut désormais des moyens pour élever plus de deux enfants par femme.

 

L’opération pour ne plus avoir d’enfant après deux accouchements sera prise en charge par l’Etat.

 

« Tout se joue avant six ans », cela veut dire que si votre premier enfant ne dépassait pas l’âge de six ans, vous auriez encore le choix d’en faire deux. Mais c’est vous qui voyez !

 

L'adoption d'un enfant serait avant tout effectuée suivant le principe : « Charité bien ordonnée commence par soi-même », c'est-à-dire que l'enfant adopté le serait dans son pays d'origine avant de chercher dans un pays différent.

 

Si la femme ne désirait par avoir d'enfant, ce serait son choix.

Ainsi, ce ne serait plus l'anarchie au niveau des naissances. Elles seraient contrôlées pour atteindre une plénitude et créer de l'Amour.

 

On arriverait à l'Amour en respectant nos différences.

Réécoutez Patrick Bruel « Qui a le droit ».

Quand fera-t-on un recensement en Inde, ainsi que dans les autres pays pauvres ? Quand arrivera-t-on à limiter leur nombre d'enfants ? On continue à produire de la misère inutilement.

Publié dans pensee-unique

Commenter cet article

THIEB 24/01/2007 21:56

Une proposition pour la France: encourager les naissances des 1ers bébés en donnant une allocation forte pour le 1er, une encore conséquente pour le 2d, une encore mais moins importante pour le 3ème et puis...STOP, débrouillez-vous si vous en voulez d'autres. ..!Je parie que les naissances vont s'équilibrer et que les familles qui vivent uniquement sur les allocations de leurs nombreux enfants vont diminuer et les parents en question se remettre à travailler.Ce qui permet aussi de payer les retraites!

zara whites 04/12/2006 15:05

mais je suis d'accord avec Marcel aussi, chaqu'un doit avoir son propre choix, seulement  les gens ne sont pas encore assez murs (ni eux, ni moi, d'alleurs) pour prendre les bonnes décisions des fois et des foir faut qu'on les protège contre eux mêmes...c'est un peu comme avec l'education de nos anfants. Effectivement si chqu'un de nous éduque ses enfant à prendre les bonnes decisions;;;;ça marcherait, mais on ne le fait pas tous....

marcel 04/12/2006 07:32

Tu comprends que 20 milliards d'être humain n'est pas possible, les ressources sont limitées, donc la vie doit être forcement limitée." Limiter la vie au lieu de répartir les richesses et empecher l'accumulation de capitaux "morts" (qui ne servent à rien d'autres que de donner de la puissance à son possesseur) est selon toi la solution. Tu penses que l'une est possible et l'autre utopique, c'est ton droit. Mais n'oublie pas que limiter la vie pose une question essentielle. Qui à le droit de faire ça ? (cela te rappelle sans doute une chanson). Moi, je crois que lorsque l'on donnera aux gens la possibilité de vivre dignement, de s'instruire, d'avoir accès à l'éducation, aux soins,  ils auront alors la possiblité et l'envie de s'intéresser à l'avenir de l'humanité et de la planète. Et cette décision de limiter les naissances, ils la prendront eux-mème, en temps voulu s'ils la juge utile, parce qu'ils auront compris qu'elle est devenue nécessaire. C'est la peur de la fin de l'humanité, de la surpopulation de la famine qui te donne ce genre de "flash". Pense avec ton coeur...

zara whites 03/12/2006 16:21

j'ai fait un raisonnement un peu pareil dans un de mes articles, et je le pense sincèrement, deux enfants pas couple, ou bien en adopter, s'il le faut...mais qui suis-je?

marcel 03/12/2006 14:59

Est-ce le nombre d'habitant sur la planète qui crée la misère ou la disparité des richesses ? 20 % de la population mondiale utilise 80 % des ressources de la planète. Ici on jette la nourriture, on gaspille de de l'énergie et dans le sud, ils meurent de faim et n'ont parfois pas d'eau potable. Alors avant de penser à prendre des mesures aussi contestables et injustes, car le nombre choisi sera toujours discutable selon le point de vue, rétablissons l'équilibre dans l'utilisation des ressources, partageons nos connaissances et nos moyens avec les pays pauvres en aidant ces populations à développer leur économie. Je ne suis pas chrétien mais je pense que si un jour un gouvernement prend la décision de limiter "la vie" sur terre, je n'aurai alors plus aucune raison de vivre, car j'aurai l'impression de prendre la place de quelqu'un... Je trouve ton idée atroce.

Jerome 03/12/2006 21:31

Je ne pense pas que ces mesures soient injustes justement. Pour rétablir l'equilibre justement, les riches doivent arrêter d'expoiter la misère.En contrôlant la population, les pays peuvent se développer et faire attention au déveoppement de chacun. La CAF est un système de partage des richesses qui contrôle aussi. Je comprends pourquoi tu es sur les nerfs, parce que tu voudrais que les riches donnent une partie de leur biens. C'est un rêve qui est mondial et qui n'existe pas encore. Ceci parce qu'il faut avoir toute la conscience de l'existence de Dieu. Quand j'aurai démontré que la vie est comme une corde, qu'elle a un début et une fin et que les 7 milliards de vie se terminent bientôt, et tous ensemble, alors on verra se que feront les riches. Ils se dépecheront de donner.Si j'ai demandé à la tv pour montrer mes vies antérieures avec l'hypnose, c'est parce que les flashs qui me sont venus en écrivant me disent que je suis quelqu'un qui peut faire quelquechose.Ainsi des lois mondiales pourront être faites pour que chacun puisse vivre en paix.Tu comprends que 20 milliards d'être humain n'est pas possible, les ressources sont limitées, donc la vie doit être forcement limitée.Un seul gouvernement ne peut rien faire, c'est mondial.